Associations

Le marché des associations pour la profession des experts-comptables.

Le secteur associatif est difficilement appréhendable. Pourtant aujourd’hui 1 600 000 associations sont déclarées et 70 000 associations se créent chaque année dont beaucoup servent de tremplin pour une « reprise d’activité » sous une forme indépendante après une sortie forcée du monde salariale.

20 millions de personnes, âgées de plus de 14 ans, sont membres d’une association. 1 600 000 salariés relèvent du secteur associatif : le secteur sanitaire et social reste le principal « employeur » avec 560 000 salariés, soit 380 000 équivalents temps pleins (ETP), puis viennent derrière les secteurs éducatif avec 167 000 ETP et culturel et sportif avec 85 000 ETP. Plus de 10 millions de bénévoles s’activent en offrant de leur temps.

C’est un secteur relativement pauvre : 2/3 des associations ont des budgets annuels inférieurs à 7 500 €. Seules 5% des associations, soit environ 40 000 associations disposent de budgets supérieurs à 150 000 € et 92% ont des budgets inférieurs à 75 000 €.(1)

Pour tous les cabinets d’experts-comptables qui souhaitent développer de nouveaux axes, le secteur « non-marchand » est sans doute un des plus directement accessibles (secteur privé) et visés par de nombreuses nouvelles normes :
  • Publication du plan comptable 99-01 dans le cadre du « PCG »/IFRS
  • mise en œuvre de la comptabilité générale dans les structures associatives
  • nouvelles obligations de gestion du patrimoine, des fonds…
  • réforme de la fiscalité
  • introduction de la notion de valeur du bénévolat
  • combinaison des comptes et évaluation des politiques publiques
  • analyse des financements, conventionnement
  • resserrement progressif des contrôles des financeurs